Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Grégory Baudouin

Grégory Baudouin

Patriote et Républicain, ancien membre des Troupes Aéroportées, Président-Fondateur du Cercle Jean Moulin, mes références sont Jean Pierre Chevènement & Jean Moulin.


Max comme... par Grégory Baudouin, Président du Cercle Jean Moulin

Publié par Grégory Baudouin sur 7 Novembre 2013, 23:25pm

Catégories : #Cercle Jean Moulin, #Grégory Baudouin, #la Chronique

 

« 14 – 18 la Grande Guerre » le Président de la République a parlé et « il n’a pas trop mal parlé » dixit Jean-François Copé. Un compliment dit par celui-ci, c’est louche. Mais c’est moins problématique et/ou soucieux que si cela avait été dit par son ombre, dont il est d’ailleurs le cerveau, le ci-devant Président du Groupe UMP à l’Assemblée Nationale. Quand on le voit et qu’on voit son homologue du PS, cela en dit long de l’abaissement du niveau de cette honorable assemblée, qui eut des présidents de groupe et des tenants du perchoir autrement plus illustres et d’autre qualité que ce qu’on a en ce moment. Le Président a eut raison de faire un discours rassembleur, mais ce n’était que sur la forme car sur le fond…. Nous ne sommes plus à la même époque. Le monde a changé.

 

 

Pour vous en persuader, nous vous invitons à lire l’excellent ouvrage de Jean-Pierre Chevènement « 1914-2014 l’Europe sortie de l’histoire ? ». A ce propos, alors que nous allions acheter le même jour « Les voleurs de la République » de Nicolas Dupont-Aignan et le livre de Jean-Pierre Chevènement, ce dernier n’était pas sur la banque Politique mais dans le rayon Histoire. Ceci étant dit qu’il soit dans l’un ou dans l’autre, il a certainement plus sa place dans ce rayon que les ouvrages de saltimbanques qui se voudraient historiens. Il suffit de voir la place qui est faite à Jean Moulin dans « Hexagone » de Lorànt Deutsch chez Michel Lafon, pour s’en convaincre. A ce propos Thomas Robino a dit dans Marianne « L'esprit des historiens maurrassiens Pierre Gaxotte et Jacques Bainville, référencés en bibliographie aux côtés d'auteurs plus consensuels, habite manifestement les rares passages consacrés à la France contemporaine. « L'armée française, écrasée partout, ne peut plus se battre » tranche Deutsch au sujet de juin 1940, légitimant l'armistice demandée par un Pétain oublieux des ressources de l'Empire français. La seule « résistance » française dont il est question a d'ailleurs trait au siège de La Rochelle, en 1628, alors que les combattants des années noires ont sillonné les régions de France, par exemple le long du « chemin de la Liberté » emprunté par un certain Jean Moulin, peut-être trop républicain pour apparaître dans ces pages. » Il est certain que Lorant Deutch, pardon Deutsch, se place là en digne héritier de Stéphane Bern et qu’il préfère de loin les têtes couronnées aux républicains. De notre côté, il va sans dire, mais ça va mieux en le disant, que sans occulter l’Histoire de France et l’ancien régime, c’est le contraire. De là à dire qu’il est fasciste comme l’ont dit certains, nous n’irions peut- être pas jusque là ; mais nous ne pouvons qu’être troublés par une dédicace qu’il aurait fait de son ouvrage à l’Action Française, quand bien même il s’en défende.

 

Pour ce qui est de l’Histoire de France, « Le tour de la France par deux enfants, devoir et Patrie » par G. Bruno (en fait Augustine Fouillée, née Tuillerie) fut notre livre de chevet dès notre prime enfance et se trouve toujours sur notre table de nuit dans son édition originale. Nous ne pouvons également que recommander ici l’un de nos auteurs préférés à savoir Max Gallo et son énorme (en tous points) ouvrage « L’âme de la France » ainsi que « Le XXème siècle raconté par Max Gallo ». Régine Deforge, auteur de best-sellers, a beau dire que celui-ci écrit trop, il est certes prolifique mais il est historien de formation, lui. Notre rêve serait alors de voir Max Gallo qui a écrit des grandes biographies (Jean Jaurès, Robespierre, Rosa Luxembourg, de Gaulle…) écrire la biographie de Max alias Jean Moulin, bien sûr.

 

Mais une question me vient à l’esprit : combien de Français sauront se mobiliser pour le centenaire de 14 – 18, alors qu’ils de font de plus en plus rares aux commémorations Patriotiques et Républicaines ?...

 

L’Heure du repos n’est pas encore arrivée, que la Force soit avec vous, salut et Fraternité.

Max comme... par Grégory Baudouin, Président du Cercle Jean Moulin
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents