Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Grégory Baudouin

Grégory Baudouin

Patriote et Républicain, ancien membre des Troupes Aéroportées, Président-Fondateur du Cercle Jean Moulin, mes références sont Jean Pierre Chevènement & Jean Moulin.


dirty dancing par Grégory Baudouin

Publié par Grégory Baudouin sur 9 Février 2015, 23:19pm

Catégories : #Grégory Baudouin, #la Chronique

« Du sursis au sursaut, il n’y a pas grand-chose, juste 3 lettres ». Trois lettres que nous pourrions comparer à trois pas. Mais si l’UMP nous a fait un pas de danse ce week-end, cela semble plus à un « pasodouble » avec le parti de l’héritière qu’à une marche vers la République, à moins que ce ne fut une valse à trois temps.

 

Flamenco guitarist Paco Peña will perform Wednesday at the Lincoln Center.

 

C’est sûr qu’à tortiller du cul pour trouver une position commune en Conseil National, on aurait pu croire qu’ils nous faisaient un twist. Il faut dire que visiblement ce fut un peu rock n’ roll au sein de leurs instances. Il n’y en avait pas un pour danser un slow avec l’autre. A force de les entendre répéter les mêmes âneries, nous aurions pu nous croire au bon vieux temps du « jerk, jerk, jerk ». Il y avait ceux qui nous faisaient la lambada, ou un bon vieux zouk histoire de nous enrober langoureusement ; mais pas un voulait céder à la sokadance , histoire de ne pas se faire ….

 

Au sortir de cela que peut-on en dire ? C’était plutôt un bal musette qui se refusait à Colombey-les-deux Eglises tant l’esprit du Général était trahi, tant les positions nous paraissaient dater, on peut dire aussi que ce n’était pas disco, tant l’esprit ne brillait pas par son innovation.

 

On a bien sûr eu les traditionnels Sarkolâtres qui nous ont fait une danse du ventre orientale pour nous expliquer que le patron avait présenté deux positions et qu’en toute logique l’une d’elle avait été retenue. Ce devait être la 1001 position du kamasoutra tant elle fut incompréhensible, en tout cas ce ne fut pas un coup de lap dance car elle ne séduit personne. Il suffit pour cela de regarder les résultats de l’élection, où même le vainqueur ne fut pas prêt à faire la java tant le score fut étriqué. Et c’est bien l’héritière qui continue d’avancer comme dans un bal masqué. Il serait peut-être temps que les Républicains sachent nous faire un french cancan et lever la jambe, ou exécuter une danse en ligne ou une sardane pour arpenter le pavé pour dire non à la haine comme ils l’ont fait le 11 janvier, non à toutes les haines. A défaut, ce pourrait être une danse sur glace qu’ils seraient amenés à danser à l’aune de 2017.

 

Nous allons donc devoir d’ici là reprendre quelques cours de zumba, histoire de se remettre en forme, puis nous lancer dans un tango amoureux avec la République et quelques pogos ou percussions urbaines contre l’adversaire. Auquel cas, nous pourrions finir sur un mauvais Holiday on ice et glisser sur une pente de moins en moins douce, pour finir dans le mur. Une chose est sûre : pour plaire à l’héritière et le régime qui pourrait se mettre en place, je ne suis pas prêt à faire le gogo danseur. Je veux redonner du faste à la République et danser joyeusement dans la rue, je ne sais pas une salsa ou un flamenco endiablé par exemple.

 

Alors l’heure du repos n’est pas arrivée, on reprend quelques force afin qu’elle soit avec vous, on se bouge le popotin comme dans une capoeira, sinon c’est sur un té deum que nous risquons de danser. Salut et Fraternité.

 

dirty dancing par Grégory Baudouin
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents