Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Grégory Baudouin

Grégory Baudouin

Patriote et Républicain, ancien membre des Troupes Aéroportées, Président-Fondateur du Cercle Jean Moulin, mes références sont Jean Pierre Chevènement & Jean Moulin.


«rédaction : 0/20 » par Grégory Baudouin

Publié par Cercle Jean Moulin sur 13 Février 2015, 19:12pm

Catégories : #la Chronique, #Grégory Baudouin

Aujourd’hui, ce fut une journée sans. Sans radio. A tout le moins sans mes émissions de radio habituelles. Tous les jours le matin, en montant à 6h00 du matin, dans mon tacot, c’est RMC Info avec Bourdin and co jusqu’à 10h00; puis de 10h00 à 12h57 pour être précis, mon émission préférée de la journée les Grandes Gueules. 12h57 : car après arrive Brunet et il me gonfle. Donc à 12h57, passage sur France Inter. 13h00- 13h30 infos ; 13h30-14h00 La marche de l’histoire; 14h00-15h00 les Grosses têtes au carré ; de 15h00 à 16h00 Affaires sensibles, puis de 16h00 à 17h00 passage sur RTL et on se cultive avec Ruquier et les Grosses têtes (dont seul Bénichou me fait rire) ; et enfin retour à 17h00 sur France Inter avec Si tu écoutes j’annule tout. Tout cela me mène à 19h00, heure où je descends habituellement du tacot.

 

Raymond Devos

 

Ce matin, les GG faisaient une émission dans une mosquée. C’était chiant au possible, j’ai donc changé pour mettre France Inter. Un invité nous parlait de la Saint Valentin, du mariage et du catholicisme. Horreur, solution de repli : France Culture ! Et là, un gazier parlait du bouddhisme ! Merde, on peut entendre autre chose sur les ondes que de la religion ? Je me suis donc réfugié sur Rires et chansons, avant de fuir vite devant les conneries de Lafesse. Décidément, ce n’était pas mon jour.

 

Ah si ! Théoriquement, j’ai réussi à débloquer deux paiements de taxi sur Cluny à 70€ chacun ce qui fait quand même 140€…..

 

On s’en fout en fait, non ? En fait, pardon, VOUS vous en foutez, non ? Comme disait un humoriste sérieux, c’est en fait le principe du blog. Avant, on écrivait un journal qu’on gardait secret. On écrivait dedans tous les jours. On ne voulait que personne ne le lise. On le cachait. Aujourd’hui, au moindre pet de travers, on le met en statut sur les réseaux sociaux ou sur un blog. Ainsi, tout le monde sait que tu as une vie de merde et que tu écris comme un pied. Néanmoins, on voit que même en écrivant des conneries, c’est comme lorsqu’on regarde « Plus belle la vie » ou les téléréalités : on est sidéré par tant de conneries mais on va jusqu’au bout. La preuve, j’ai noirci une page pour ne rien dire et vous êtes allés » jusqu’au bout.

 

Il faut croire que l’heure du repos n’était pas arrivée et que la Force est en vous. Sans rancune, salut et Fraternité ? 

 

Raymond Devos

Raymond Devos

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents