Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Grégory Baudouin

Grégory Baudouin

Patriote et Républicain, ancien membre des Troupes Aéroportées, Président-Fondateur du Cercle Jean Moulin, mes références sont Jean Pierre Chevènement & Jean Moulin.


Autant qu’hier et moins que demain par Grégory Baudouin

Publié par baudouin grégory sur 18 Mars 2016, 23:59pm

Catégories : #Grégory Baudouin, #la Chronique, #emploi, #extrème-droite

On marche sur la tête parfois. Et on se demande dans quelle tête, sachant, mais surtout COMMENT, de telles idées peuvent émerger. Faut-il qu’ils soient vraiment déconnectés du terrain pour imaginer de telles conneries. On a été jusqu’à donner des cours de canne de défense à des détenus ! Les syndicats sont vent debout, et il y a de quoi. Je ne que dire. La prochaine fois apprenons leur aussi le krav maga, et poussons l’absurde à son paroxysme, pourquoi pas le mécanisme et le maniement des armes ? On marche sur la tête.

 

Ah bah tiens, dans le genre, en parlant d’armes et de tête, on a aussi acheté pour les BAC des G36, ce fusil allemand que refuse son armée, pour cause de tir de travers et surchauffe. Mais nous, on achète le stock. Et devant la fronde des personnels, et pas uniquement des syndicats, le porte parole de répondre : « mais si on les utilise au coup par coup, il n’y a pas de problème de surchauffe, et il tire droit ». Je vous jure, je l’ai entendu de mes oreilles entendues. Mais triple buse, si les personnels ont demandé ce type d’arme, c’est bien pour avoir une arme de guerre, et répondre en rafale à une autre rafale d’arme de guerre ! Si c’est pour tirer au coup par coup, tous ont un PA de type SIGSAUER.

 

C’est comme dans la nouvelle loi connerie, faite sur commande par dame EL KHOMERI, vous savez, c’est la ministre du travail qui ne sait pas combien on peut faire de CDD avant de faire un CDI, et bien dans sa grande réforme, elle nous rejoue l’autorisation administrative de licenciement. Il y a bien des années en arrière, les patrons avaient demandé l’abrogation de cette demande obligatoire pour licencier, afin de bien pouvoir embaucher. Ouais, faut oser quand même.

 

Ils nous refont le coup, bien des années après, de demander l’abrogation, qui va dans le sens de la protection du salarié, et la pérennité de son emploi, pour mieux pouvoir embaucher. Cela n’a pas créé un emploi hier, et cela n’en créera pas d’autre demain. Tout au contraire, à l’inverse de la maxime, cela nous fera en matière de licenciement autant qu’hier, et plus demain. Mais un esprit tordu de gÔche, à quand même penser que permettre de licencier plus, pouvait permettre d’embaucher plus.

 

Ceci étant dit, quand on voit la PME du gâteux, de l’héritière, et de la nièce, qui font parler JAURES, qui s’arrogent de la laïcité, qui parlent de patriotisme… Quand on voit Napoléon le petit, dire qu’il aime plus les gens que l’argent, même en se rasant… Quand on voit BALKANY s’offusquer des paradis fiscaux… Quand on voit ces gens de gauche invoquer Talleyrand, alors que c’est la gauche qui a le plus privatisé ces 40 dernières années, on se dit que quand même, il y a un sacré bordel dans ce pays, surtout quand les gens d’un camp défendent les valeurs de l’autre camp. Mais plutôt que de défendre des valeurs, pardon je devrais dire, plutôt que de défendre une idéologie, pardon plutôt que de défendre dans les faits, l’idéologie de l’autre, ne peut-on une fois, juste une fois pour toute, penser France et ses valeurs, les siennes, pas celle de l’anti-France, que sont celles du capitalisme international et / ou celles de l’extrême-droite, la première aidant souvent la seconde, dans un intérêt bien compris, mais court termiste. Pensons France, pensons République, pensons Nation, pensons Patrie, pensons Peuple.

 

Par le ciel, partout, pour tous, avec vigilance et persévérance, l’heure du repos n’est pas arrivée. Que le Force soit avec vous, Salut et Fraternité.

 

Autant qu’hier et moins que demain par Grégory Baudouin
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents