Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Grégory Baudouin

Grégory Baudouin

Patriote et Républicain, ancien membre des Troupes Aéroportées, Président-Fondateur du Cercle Jean Moulin, mes références sont Jean Pierre Chevènement & Jean Moulin.


Madame Irma et Monsieur Loyal par Grégory Baudouin

Publié par Grégory Baudouin sur 23 Mars 2016, 22:51pm

Catégories : #Grégory Baudouin, #la Chronique

Hier, j’ai remarqué qu’à la météo sur France Inter, depuis un certains temps, on nous donnait le temps, normal, et les températures, logiques, mais on nous parlait aussi du ressenti. Ainsi, on nous disait que la température serait de 12°, mais que du fait du vent, le ressenti nous ferait perdre 3 degrés. Donc, il ferait 12° mais on ressentirait 9°. Ridicule. Tout cela est parfaitement subjectif. J’ai toujours 21° dans le taxi, et c’est pour moi une bonne température, mais j’ai régulièrement des patients qui me demande de monter ou de descendre la température (je m’en fou, j’ai une clim sectorisée). Certains ont froid. D’autres ont chaud. Et la plupart ça leur va, ou à tout du moins ils ne disent rien.

 

Il y a quelques années, alors qu’on commençait à parler de l’insécurité, on ne parlait que de l’insécurité due aux actes de vol, de violences, de vols avec violences, de viols (c’est toujours avec violence, sinon ce n’est pas un viol). On a commencé à parler du sentiment d’insécurité, du ressenti de l’insécurité. Et cela a donné un boulevard au parti de l’héritière, qui a exploité le concept jusqu’à la corde, jusqu’à la moelle. En effet, dans une même rue éclairée, qui a deux candélabres qui ne fonctionnent pas, et qui donc a un espace sombre, le balabard va passer cela sans même se poser la question, quand la petite vieille, la jeune femme, ou l’homme chétif, du coup vont hésiter, eux, à y passer, alors qu’il s’agit de la même rue. Que n’a-t-on entendu l’héritière tonner tonitruante « les français vivent dans l’insécurité, ils ont l’impression d’être en danger partout ». Il est certain qu’elle, qui a été élevée dans un château, entourée de gardes du corps de papa, elle n’a pas du le ressentir beaucoup le sentiment d’insécurité. Ah mais non, suis-je bête, elle ressent ça dans tous les pores de sa peau. Elle a ça en elle. Elle peut ressentir la souffrance des français dans ses tripes. Xptdr. Remarque, tant que ce n’est pas dans le marc de café. Auquel cas elle pourrait se reconvertir en Madame Irma. Ceci dit, elle nous prédit tant de chose pour l’avenir, que cela en est à se demander si elle n’a pas des visons… Je ne sais pas ce qu’elle prend éventuellement, mais si c’est le cas, qu’elle ne m’en donne pas. Cela à l’air d’être « trop de la bonne ». Il faudrait surtout qu’elle, elle arrête.

 

Tiens, ça serait une bonne idée, qu’elle arrête. Mais qu’elle arrête complètement… la politique. Et avec elle, le gériatre, la nièce, le beau-fils, enfin la PME. Ce qui est dommage, c’est que la politique, comme la nature, ayant horreur du vide, MENARD and CO, sont déjà en embuscade, afin de récupérer le bébé, sans l’eau du bain. On ne sait jamais, au cas où elle ne serait pas claire. Il a une telle soif de tout régler avec « ces gens-là ». Sachant qu’il ne fera qu’un mandat. C’est à se demander s’il n’y a pas eu anguille sous roche. Une jolie anguille, longue, longue…. Alors à l’issue de son mandat, il pourrait monter avec Irma un cirque, tant leur politique est celle du spectacle. M’enfin, lui en Monsieur Loyal… S’il était loyal, ça se saurait. Ses ex-confrères pourraient vous en parler.

 

Par le ciel, partout, pour tous, avec vigilance et persévérance, l’heure du repos n’est pas arrivée. Que le Force soit avec vous, Salut et Fraternité.

 

Madame Irma et Monsieur Loyal par Grégory Baudouin
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents