Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Grégory Baudouin

Grégory Baudouin

Patriote et Républicain, ancien membre des Troupes Aéroportées, Président-Fondateur du Cercle Jean Moulin, mes références sont Jean Pierre Chevènement & Jean Moulin.


Scotty MOORE, Salut à toi l’artiste par Grégory Baudouin

Publié par Grégory Baudouin sur 29 Juin 2016, 21:11pm

Catégories : #Grégory Baudouin, #la Chronique

Il est des décès qui auront marqué cette année 2016. Il en est d’autres qui passeront totalement inaperçus. Si je venais à disparaitre, il y a fort à parier que cela ne fera pas la une des journaux. Que d’aucun me pleureront, quand d’autres s’ils ne s’en féliciteront pas (et encore pas sûr), tout le monde ne me pleurera pas.

 

Scotty MOORE est décédé. Et oui dit comme ça …. Si je vous dis Bill BLACK, pas plus… Si je vous dis Elvis and The Hillbilly Cats … Ah, il y a un truc qui vous cause déjà plus, en la personne d’Elvis. Et Oui Elvis, the King. Scotty MOORE était le guitariste légendaire du King.

 

Jeune gamin, Elvis, routier, est venu chez Sam PHILIPPS au studio Sun afin d’y enregistrer un disque. Malgré la légende le 1er titre d’Elvis n’est pas « That’s all right mama » mais « my hapiness » et « Blue Moon » qu’il enregistre pour l’anniversaire de sa mère …. Sam PHILIPPS cherchait « un blanc qui chantait comme un noir ». C’est deux titres furent enregistrés, et ne restèrent pas dans la mémoire, sauf celle des afficionados. Elvis revient en studio afin d’enregistrer de nouveau « une galette », mais le résultat n’est pas top. Il fait alors l’andouille avec sa guitare. Dans le studio, deux musiciens présents sur la 1ère session l’accompagnent, Bill BLACK à la contrebasse, et Scotty MOORE à la guitare. Sam PHILIPPS tend l’oreille quand Elvis chante « That’s all right mama ». Il laisse tourner le galet. Il est sûr d’avoir trouvé la pépite. Il distribuera le titre et ce fut l’explosion. D’abord dans les états du sud. Les adultes disaient qu’« il descendait du singe » tant il chantait comme « un nègre ». Puis ce fut une épidémie aux Etats-Unis. Et une pandémie dans le monde entier.

 

Le groupe s’est éphémèrement appelé les « blue moons boys », puis « Elvis and The Hillbilly Cats », avant de devenir « Elvis » tout simplement. Scootty a toujours suivi Elvis, sauf pendant la période Hollywood. Il fut le guitariste présent au NBC spécial tour qui signait le retour du King, dans un cuir noir moulant le corps du fauve, qui voulait tout bouffer, et réaffirmer sa place de King.

 

A la mort d’Elvis, il a perpétué la mémoire. Et c’est tout naturellement qu’il s’est mis au service du fils spirituel du King : Chris ISAAC, lequel lui a rendu un hommage appuyé.

 

Les médias ne parleront que peu de toi, bonhomme, et pourtant tu es l’un des dieux du panthéon du Rock and Roll. Et si la musique en général est ce qu’elle est, et le rock en particulier, c’est aussi grâce à toi. Tu dois faire un sacré bœuf là-haut avec ton pote. Passe lui le bonjour, je vous rejoindrai, un jour….

 

Par le ciel, partout, pour tous, avec vigilance et persévérance, l’heure du repos n’est pas arrivée. Que le Force soit avec vous, Salut et Fraternité.

 

 

Scotty MOORE, Salut à toi l’artiste par Grégory Baudouin
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents