Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Grégory Baudouin

Grégory Baudouin

Patriote et Républicain, ancien membre des Troupes Aéroportées, Président-Fondateur du Cercle Jean Moulin, mes références sont Jean Pierre Chevènement, Jean Moulin et le Général de Gaulle


L’amitié par Grégory Baudouin

Publié par Grégory Baudouin sur 7 Septembre 2016, 21:29pm

Catégories : #Grégory Baudouin, #la Chronique

En amitié les choses ne valent que lorsqu’elles sont dites. Lorsqu’on est ami avec une personne, mais vraiment ami, on peut tout se dire. Bien sûr les choses agréables mais aussi les choses les plus dures. Et comme un couple en amour, un couple en amitié passera là-dessus, et continuera ensemble. Ils partagent alors les bons comme les mauvais moments. D’ailleurs ne dit-on pas que « c’est lorsqu’on est dans la merde, que l’on voit ses amis » ?

 

Des amis, on n’en a pas des milles et des cents. J’ai des amis dans le sud de la France et en Picardie. Lorsque je les retrouve, c’est comme si nous nous étions quitté la veille. Alors que l’on ne se voit qu’une fois par an. On refait le monde, on rigole, et on discute à n’en plus finir. Ces instants-là me sont chers. Je crois que les 2 jours que j’ai pu passer chez le fameux « percepteur de MONTCUQ » sont les instants qui m’auront le plus détendu, durant mes vacances, cette année.

 

Des amis, on en a aussi dans les réseaux asociaux. Ils sont à l’amitié ce que sont les « collaborateurs » à un patron. Non, un salarié est un salarié, il n’est pas un collaborateur. Un collaborateur travail AVEC un patron, il est donc associé ou assimilé. Un salarié travail POUR un patron, il y a un lieu de subordination. Bon revenons aux « amis ». Il arrive parfois, très rarement, et cela nous est arrivé une fois, que ces putains de réseaux nous fassent découvrir des gens merveilleux. Nous avons appris à nous connaître, et c’est pur régal que de les revoir, malgré la distance. Néanmoins, en général, ces amis virtuels sont justement toutes des amitiés virtuelles, et non aucune consistance. Elles ne sont que façades.

 

Comme les amitiés en politique. J’attends souvent dire « mon ami untel », « mon ami truc » mais non. Ce ne sont pas des amis, ce sont des relations, et qui plus est des relations intéressés, car la plus part vous planterons un couteau dans le dos dès que vous vus mettrez en travers du chemin de leurs ambitions.

 

Alors si je n’avais qu’un conseil à donner à nos enfants, ce serait le suivant. Plusieurs bonnes soirées de rigolades, et le fait de se voir tous les week-ends, n’en fait pas des amis. Les amis cela se fait dans le temps, l’humour, et l’adversité. Après il faut distinguer les connaissances, les copains, les bons copains, et les amis, sachant que la plupart du temps, un collègue, fusse-t’il bon, ne sera jamais un ami. L’amitié, c’est comme le pain. C’est bon sur l’instant, et puis cela rassis. Avec d’autres, c’est comme le vin. Cela vire vinaigre, ou ça mature avec l’âge et cela se bonifie.

 

Par le ciel, partout, pour tous, avec vigilance et persévérance, l’heure du repos n’est pas arrivée. Que le Force soit avec vous, Salut et Fraternité.

 

L’amitié par Grégory Baudouin
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents