Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Grégory Baudouin

Grégory Baudouin

Patriote et Républicain, ancien membre des Troupes Aéroportées, Président-Fondateur du Cercle Jean Moulin, mes références sont Jean Pierre Chevènement & Jean Moulin.


Non, non, rien n’a changé (sur un air des Poppys) par Grégory Baudouin (+ vidéo)

Publié par Grégory Baudouin sur 14 Septembre 2016, 22:40pm

Catégories : #Grégory Baudouin, #la Chronique

On n’est jamais mieux servi que par soi-même. Je ne sais pas pourquoi j’entame cette chronique par cette entrée-là, mais c’est la première phrase qui me vient à l’esprit. Il se dit qu’il faut une entame forte, un final puissant, et un titre accrocheur, afin de faire quelque chose de bien. Ce qui tendrait à dire, à mon sens, que tant que vous avez fait quelque par de la « comm » avec le titre, du commercial avec l’entame, et du marketing avec le final, le développement au milieu, et bien on s’en fou ?

 

C’est un peu le souci avec les discours de nos politiques. On a eu des appels de COCHIN, du Mont BEUVRAY, du truc et du machin. Il n’est que 2 appels qui ont de la puissance à mon sens, c’est l’appel du Général DE GAULLE, et celui de BELFORT par l’Homme de la Nation. Pour preuve, celui qui est le favori des sondages, dans la primaire de la droite, et de la droite, Alain JUPPE, nous a fait hier un appel sur la nationalité. Résultat des courses. Il n’a pas suivi son prompteur. On a bien vu de-ci delà qu’il improvisait, sentant son discours, au parlé un peu faible, si ce n’est creux. Résultat des courses. On le sent déjà reniflant la roue de SARKOZY.

 

C’est une bête politique l’autre, et il serait bon de ne pas le négliger. Si d’aucuns n’arrivent pas à accélérer le calendrier judiciaire, il se pourrait bien qu’ils n’arrêtent plus après le calendrier présidentiel du revanchard. Vous me direz, ce n’est que reculer pour mieux sauter. Il sera jugé, à l’issue de son nouveau mandat, des bourdes qu’il a faites avant son premier mandat, et dans la course pour le second loupé. Il sera aussi jugé pour celles qu’il fera pendant cette campagne. Comment croire, qu’une personne qui aurait tellement crevé les plafonds des montants autorisés de sa dernière campagne présidentielle, et tant grevé les finances publiques de dettes, qu’elle pourrait, aujourd’hui, décider de faire une campagne de gagne petit.

 

La seule vérité qu’il ait dite est : « j’aime le fric ». Il nous l’a fait à la CNPF, le syndicat des patrons, tenu pendant un temps par Gattaz père, avant qu’il ne vienne à la tête de ce qui est devenu le MEDEF, Gattaz fils. Il a réduit la masse des salaires, en réduisant la masse salariale des fonctionnaires, en bloquant le point, et l’indice de ceux restants, afin de mieux pouvoir redistribuer ; mais pas aux pauvres, non faut pas déconner !!

 

La campagne de 2002 s’était faite sur l’insécurité. Il y a fort à parier qu’il en sera de même en 2016. Nous aurions aimé que « rien n’a changé » ne fut qu’un air gai et entrainant des Poppys. Hélas rien n’a changé, mais au contraire, tout s’est aggravé. Avant nous avions l’insécurité due aux sauvageons, maintenant nous avons l’insécurité due au terrorisme. Le souci est que, plus qu’en 2002, la campagne se fera en plus sur les relents identitaires. Ce sera alors le concours Lépine en la matière, malheureusement aidé en cela par la bienpensance d’extrême gauche, et autres associations ad hoc tel que DLHash et autres SOSraci.

 

Par le ciel, partout, pour tous, avec vigilance et persévérance, l’heure du repos n’est pas arrivée. Que le Force soit avec vous, Salut et Fraternité.

 

 

Non, non, rien n’a changé (sur un air des Poppys) par Grégory Baudouin (+ vidéo)
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents