Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Grégory Baudouin

Grégory Baudouin

Patriote et Républicain, ancien membre des Troupes Aéroportées, Président-Fondateur du Cercle Jean Moulin, mes références sont Jean Pierre Chevènement, Jean Moulin et le Général de Gaulle


Une arme dans un cerveau bien constitué n’est pas là pour tuer mais pour sauver par Grégory Baudouin

Publié par par Grégory Baudouin sur 18 Avril 2018, 22:25pm

Catégories : #la Chronique, #Grégory Baudouin

Une arme dans un cerveau bien constitué n’est pas là pour tuer mais pour sauver par Grégory Baudouin

Face au danger terroriste, le Maire de Nice, Christian Estrosi, a décidé de mettre un policier municipal dans les écoles de sa municipalité. Voilà une idée qu’elle est bonne ! Désarmé… Et chpoufffff, voilà une idée qu’elle est mauvaise. Mais pourquoi faut-il qu’à chaque fois que nos politiques ont une bonne idée, qu’ils s’arrêtent au milieu du gué ? A quoi va servir un policier désarmé face à un terroriste ? Peut-être à faire un compte rond, une victime de plus... Nos braves gouvernants, qui ont accepté la présence d’un policier dans une école, si et seulement si celui-ci était désarmé, pensent-ils vraiment que le terroriste va se pointer avec un bouquet de fleurs, pour la maitresse, et voyant du bleu désarmé va se dire : « houlà danger pour moi, je préfère faire demi-tour ». C’est du grand n’importe quoi !

 

Ne me retenez pas, et moi je vous mets un binôme de militaire doté de HK 416, dans toutes les écoles de France et de Navarre, ou du personnel de la sécurité privée, doté en armement et formé en la matière, comme cela se fait aux Etats-Unis ou en Israël. On en revient toujours aux fondamentaux. Les tueries de masse n’ont eu lieu QUE dans des établissements, où il n’y avait pas de garde armée. Pas folle la guêpe.

 

Pensez-vous vraiment qu’il y aurait eu 3 gamins « descendus » dans l’école Ozar athora de Toulouse, s’il y avait eu devant un garde armé ? Ma réponse est claire et nette : non.

 

Nous ne sommes plus dans une époque où la violence ne peut être que le monopole de l’Etat comme on disait. Nous sommes maintenant dans une époque où le danger peut venir de partout, et de n’importe où, donc tout un chacun doit être à même de se défendre, et de répondre à une attaque. En Israël, face au danger terroriste quotidien, les civils peuvent avoir un port d’arme, détenir, et transporter une arme. Et on a vu à plus d’une occasion, un terroriste au couteau, ou à la voiture bélier, être abattu par un civil, après avoir fait une, deux, ou trois victimes. Mais il n’y a quasi plus de tueries de masse car il y a un primo intervenant. Une arme dans un cerveau bien constitué n’est pas là pour tuer, mais pour sauver.

 

Je le répète donc une nouvelle fois, partant de ce constant, le gouvernement se doit de réviser totalement, et globalement, en France, la politique du port d’arme, et permettre aux civils ad hoc, aux réservistes, et retraités de l’armée, de porter une arme de poing, d’armer la sécurité privée, et permettre aux fonctionnaires et services armés de porter leurs armes en dehors de leur service Mais aussi permettre à ces gens de rentrer partout et n’importe où, pour ne plus voir des cas comme le N°2 du GIGN interdit de pénétrer dans le stade France par la sécurité, parce que doté de son arme de service, alors qu’il est en repos. Aberrant. Sidérant. Et dotez TOUS les policiers municipaux de l’arme létale. On a vu que même dans un patelin, la mort peut frapper, preuve en est à Trèbes. Et laissez leurs armes aux policiers municipaux dans les écoles, et chez eux. Ce ne sont pas des cibles, mais des membres à part entières, des forces de l’ordre.

 

Par le ciel, partout, pour tous.

Avec vigilance et persévérance.

Que la Force soit avec vous.

Salut et Fraternité.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents