Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Grégory Baudouin

Grégory Baudouin

Patriote et Républicain, ancien membre des Troupes Aéroportées, Président-Fondateur du Cercle Jean Moulin, mes références sont Jean Pierre Chevènement & Jean Moulin.


« c’est vraiment plein de merde dans le cerveau qu’ils n’ont pas à ces gens-là » par Grégory Baudouin

Publié par par Grégory Baudouin sur 12 Juin 2018, 20:48pm

Catégories : #la Chronique, #Grégory Baudouin

« c’est vraiment plein de merde dans le cerveau qu’ils n’ont pas à ces gens-là » par Grégory Baudouin

Le Directeur d’un établissement catholique risque le licenciement pour avoir dénoncer un viol sans avoir respecté les formes. A savoir, il a dénoncé les faits à la Gendarmerie Nationale et donc à la justice Républicaine du pays avant d’en informer le diocèse.

 

Alors se posent d’entrée deux questions : le droit et le devoir, mais aussi la nécessité qui fait loi. Avait-il le droit ? Légalement oui, et non seulement il en avait le droit mais il en avait le devoir au vu des textes qui régissent la République française. En avait-il le droit vis-à-vis de sa hiérarchie ? Peut-être que non et peut-être que oui, nous ne savons pas, opacité oblige, à quelles règles il était astreint ; mais en tout état de cause, quand bien même il eut existé un paragraphe dans un règlement interne faisant mention en substance que pour tout fait il se devait, avant toute autre démarche, d’en référer à sa hiérarchie , une telle règle eut été léonine, c’est-à-dire considérée en droit comme étant nulle et non écrite.

 

Admettons que le Directeur se soit comporté en bon petit curé, en bon petit abbé, qu’aurait fait sa hiérarchie ? Elle aurait couvert les faits, comme elle a couvert les faits de ses hommes en robe qui se battent (encore) contre le mariage pour tous et sucent des petits garçons dans les sacristies ?

 

Alors je dirai que non seulement ce monsieur a bien fait mais qu’en plus, considéré depuis quelques temps par sa hiérarchie comme gêneur car s’opposant à des projets immobiliers, et donc prenant ces faits comme prétextes, si d’aventure, il devait être licencié du professorat confessionnel catholique, la fonction publique, l’éducation nationale obligatoire, gratuite et laïque s’honorerait, par dérogation, à l’accueillir dans ses rangs.

 

Tout comme certains musulmans, il semblerait qu’il y ait en France certains restes de l‘inquisition, d’avant la loi de 1905 etc., et que certains cathos pensent que les lois divines sont supérieures aux lois de la République. Non messieurs. La reconnaissance de la naissance et du décès se fait à l’état-civil, le mariage est dispensé par le Maire ou un adjoint qui délivre un livret de famille et tout cela se fait au sein de d’un hôtel de ville républicain, devant les lois républicaines et devant le peuple. Tout le reste n’est que croyances privées et personnelles. On appelle cela la Laïcité et c’est là un des piliers de la République, une des valeurs fondamentale de la République.

 

 Au passage, je suis horrifié de la connerie, peut-on le dire autrement, après des années, des dizaines d’années de lutte pour l’émancipation de la femme, de voir certains organisations cathos et, suprême blasphème idéologique, certains organisations dite de gÔche (partis et syndicats) appeler les femmes à se voiler en soutien aux femmes musulmanes pendant le ramadan. Un ami à moi dirait : « c’est vraiment plein de merde dans leur cerveau qu’il n’ont pas à ces gens là ». Alors se pose la question de savoir, s’ils cautionnent le recul des droits des femmes tout en se disant LES féministes, cautionnent ils aussi de fait les saloperies dans les sacristies et quelques couloirs obscures de certains lycées catholiques ?

 

Par le ciel, partout, pour tous, 

avec vigilance et persévérance, 

que la Force soit avec vous,

Salut et Fraternité.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents