Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Grégory Baudouin

Grégory Baudouin

Patriote et Républicain, ancien membre des Troupes Aéroportées, Président-Fondateur du Cercle Jean Moulin, mes références sont Jean Pierre Chevènement & Jean Moulin.


Le 19 mai la Légion saute sur Kolwézi et la France se dote d’un 9ème groupe à l’Assemblée Nationale. Une chronique de Grégory Baudouin

Publié par via le Cercle Jean Moulin sur 19 Mai 2020, 20:02pm

Catégories : #Grégory Baudouin, #la Chronique

Le 19 mai la Légion saute sur Kolwézi et la France se dote d’un 9ème groupe à l’Assemblée Nationale. Une chronique de Grégory Baudouin

Un neuvième groupe a vu le jour à l’Assemblée Nationale. Il se dit que ce groupe tire la majorité sur la gauche et lui tire une balle dans le pied puisqu’elle perd la majorité à une voix près.

 

Mais à y regarder de façon plus fine, passés les effets d’annonces, vu le listage de leur ADN, à tout le moins de leur passé, on s’aperçoit que, certes certains viennent de la gauche MAIS tous, TOUS depuis le début de la législature ont voté tous les textes de la majorité. On a vu plus frondeurs et plus énervés comme députés. Il est vrai que médaillé Fiels, qui pensait que tout lui était dû du fait de son passé scientifique et de sa personne,  ayant piteusement loupé son opération Paris, il lui faut rester à l’Assemblée Nationale. Néanmoins, il semble que l’habit de simple député soit trop petit pour lui et que la chemise de parlementaire n’étant pas jabot, il lui faut la retourner autrement que par la voix des urnes où il fut mis en minorité.

 

Cette Assemblée avant tout acquise à son maitre n’est vraiment pas le reflet de la population, quand bien même elle fut élue. Avec 8 ou 9 groupes, « peu me chaut » dirait Jean-Pierre Chevènement, cela ne changera rien. L’exécutif a quand même bien verrouillé le législateur, et ce ne sont pas les gesticulations toutes politiques de la majorité du Sénat  qui y changeront quoique ce soit.

 

A l’Assemblée Nationale, c’est le bal des faux-culs et des petits calculs dont le niveau est celui du Président du groupe de l’ex-UMP. Il est quelques exceptions, donc Christian Hutin, qui planchent pour la France et s’occupent notamment de l’après-COVID plutôt que l’après de cette mandature et leur prochaine ré-élection.

 

Les deux siamois distants que sont la blonde et LaRépubliqueCestMoiMaPersonneEstSacréMélenchon n’ayant en rien changé leurs habitudes et façons de faire pendant la crise, je me suis laissé dire que de toute façon le résident de l’a-république n’aurait de nouveau pas de véritable adversaire au second tour et qu’il passerait crème. Il fait d’ailleurs tout pour que cela se passe ainsi, sans avoir l’avoir l’air d’y toucher ; c’est son côté Mitterrandien, tout en multipliant les postures Gaulliste.

 

Mais il se peut que la prochaine législature ne soit pas aussi aisée, et que dès le début de celle-ci il ne retrouve pas de majorité absolue, ni même confortable. Il lui faudra composer, comme aujourd’hui il est déjà obligé de faire des courbettes au MODEM. Qui aurait pensé, il y a quelques années, que le Maire de Pau reviendrait au centre de la politique et une pièce essentielle de l’échiquier ? Le président d’Estaing* n’avait-il pas dit que la France ne pouvait se gouverner qu’au Centre ?

 

*Dont je ne retiens qu’une chose positive : c’est le 19 mai 1970, l’opération Bonite qui a vu les Parachutiste de légion (2ème REP) sauter sur Kolwezi avec préalablement 4 opérateurs parachutistes du 13ème RDP.

 

Par le Ciel, partout, pour tous, que la Force soit avec vous, salut et Fraternité.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents