Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Grégory Baudouin

Grégory Baudouin

Patriote et Républicain, ancien membre des Troupes Aéroportées, Président-Fondateur du Cercle Jean Moulin, mes références sont Jean Pierre Chevènement & Jean Moulin.


Force et Honneur par Grégory Baudouin

Publié par GB sur 27 Février 2022, 15:55pm

Catégories : #la Chronique, #Grégory Baudouin

Force et Honneur par Grégory Baudouin

‌Vladimir Poutine, malgré toutes ses dénégations, aura bien attaqué l'Ukraine. Si je ne suis pas moi-même Ukrainien, je me sens particulièrement concerné par ce conflit, pas uniquement par solidarité bien comprise mais parce que mon second gendre, le compagnon de ma fille Nisa, est Ukrainien. Arrivé à l'âge de 10 ans sur le territoire français, il est toujours aujourd'hui doté de la nationalité Ukrainienne, des papiers qui vont bien ce qui fait qu'il est en situation régulière sur le sol français et a, professionnellement parlant, une bonne situation après avoir fait de brillantes études dans son domaine.

Je ne suis pas un expert en géopolitique, ça on en trouve sur tous les réseaux asociaux : qui après avoir été expert en économie, expert en sécurité, expert en maintien de l'ordre, expert en médecine, expert en virologie est aujourd'hui expert en conflits internationaux en général et celui de l'Ukraine et de la Russie en particulier. Je n'ai pas vraiment compris pourquoi Poutine et la Russie ont agressé l'Ukraine. J'ai cru comprendre que c'était surtout la résultante de la politique et de la volonté expansionniste de l'OTAN et donc des USA. 

Tout comme ceux-ci ne voulaient pas de missiles communistes trop près de leurs frontières avec Cuba, les Russes ne voulaient pas militaires américains trop prêt des leurs. N'oublions pas au passage que le camp du bien, à l'époque, avait financé un débarquement par des Cubains anticastristes financés par une agence fédérale. N'oublions pas que ce camp du bien est intervenu dans le monde entier, en infraction avec tout droit international comme à la Grenade, et quitte à monter des mensonges les plus éhontés comme en Irak. Cela aura entrainé une désorganisation du Proche et du Moyen-Orient comme l'avait "prophétisé" Jean-Pierre Chevènement. 

Notons au passage que celui-ci avait été institué garant de l'amitié France - Russie par le Président Hollande, que cette fonction bénévole avait été prorogée par le Président Macron. Quand bien même il aura été décoré des mains de Vladimir Poutine, il n'a pas hésité à dénoncer de suite l'agression, lui, à la différence d'autres "travaillant" dans l'industrie pétrolière après avoir occupé les plus hautes fonctions en France. 

Parce qu'il y a des intérêts supérieurs, il faut avoir "le courage de décider". "Un certaine idée de la République m'amène à..." peut-il dire une nouvelle fois, et nous avec. Il faut faire des choix pour la France. Il ne faut pas se bercer d'illusions : si la France n'a pas une des armées les plus pléthoriques qui soit, elle a néanmoins une des meilleures armées au monde MAIS celle-ci n'est pas en capacité de s'opposer militairement à la Russie ; si le budget de la défense nationale équivalait à 3% du PIB peut-être en eut-il été différemment. Pas plus que les "gendarmes du monde" d'ailleurs, lesquels après avoir "foutu le bousin" dans la région, restent frileusement sur l'Aventin. 

Quand on est au pouvoir, comme lorsqu'on ne l'est pas, Il faut savoir prendre des décisions en tous domaines. Gouverner ce n'est pas que choisir, c'est aussi agir. Des "yaka" "faukon" (ou vrai), vous en trouverez encore une fois sur tous les réseaux asociaux, aux comptoirs des bars, dans les allées des marchés. Alors je pense que le Président Macron a eu raison de s'entretenir avec les Présidents Hollande et Sarkozy. Il ne s'agit pas là d'une reconstitution de ligue dissoute mais de prendre l'avis, recueillir les impressions et sentiments de ceux qui ont déjà été aux manettes. Cette volonté de dépassement et de rassemblement est, quelque part, Gaullienne. J'espère simplement que le Président Macron n'en aura pas trop dit au Président Hollande lui qui, plus mauvais Président de la Ve République, ne sait pas tenir sa langue. Pour preuve ses derniers livres, dont l'ignoble et infame "Ce qu'un Président ne devrait pas dire" qui est à la limite de la forfaiture avec ses déclarations en matière de renseignement, en matière militaire et en matière de renseignement militaire. 

Ce n'est pas non plus pour appuyer sur LE bouton comme j'ai pu le voir dans le dernier délire complotiste à la mode. NON, il ne faut pas trois Présidents pour mettre en œuvre l'arme nucléaire ! Si ces débiles avaient un tant soit peu de neurones, s'ils étaient à même de réfléchir ne serait ce qu'une seconde, ils auraient compris que, suivant leur logique, AUCUN Président n'aurait pu utiliser la bombe puisqu'il n'y a jamais eu trois Présidents de la République en vie en même en France sauf en ce moment. M'enfin, il ne faut pas trop en demander à ces engeances...

La 1ère Guerre Mondiale a éclaté parce que toutes les nations ont été fidèles aux accords et conventions qu'elles avaient signées; la seconde justement parce qu'elles ne les ont pas respectées. Munich fut l'acmé de cette démission. Au sujet du lien entre la 1ere et la seconde, je ne peux que vous enjoindre à lire "La France est-elle finie ?" de Jean-Pierre Chevènement et la théorie qu'il développe en la matière. On peut se rappeler la phrase apocryphe faussement attribuée à Winston Churchill  " Vous avez voulu éviter la guerre au prix du déshonneur. Vous avec le déshonneur et vous aurez la guerre".  

Déjà des Français et d'autres, anciens militaires et pas des pieds nickelés, forment des Brigades Internationales pour aller défendre la démocratie et la République en Ukraine. Hélas, le renseignement militaire laisse fuiter qu’ après la Crimée, après le Dombass, après la totalité de l'Ukraine, Poutine viserait aussi la Géorgie (pour laquelle je suis aussi concerné) et ne compterait pas s'arrêter là. Des Brigades Internationales, des accords qui ne sont pas respectés, des pays qui baissent pavillons pour ne pas dire leur froc : le monde a déjà connu cela, et l'histoire semble bégayer. Saurons-nous casser le cycle infernal de l'Histoire qui semble se redessiner ? Je veux y croire. 

D'ici là se pose la question en France de la pérennité de la campagne présidentielle. Je ne suis pas certain qu'il faille mettre celle-ci entre parenthèses et encore moins la retarder, la reculer. De toute façon, pour que cela soit réalisable, faisable, il faudrait légiférer et qu'aucun opposant systématique vienne à mettre des bâton dans les roues de la mesures par n'importe quel fallacieux prétexte. Pourquoi ne suis pas favorable à ce recul ? simplement parce que la campagne présidentielle est vraiment une affaire franco-française intérieure, pas le conflit opposant l'Ukraine à la Russie. 

Alors que faire ? Les dernières mesures de rétorsion contre la Russie suite au Dombass, suite à la Crimée n'ont entamé son PIB que de 0,24%. Pas sûr que les simples mesures économiques décidées aujourd'hui n'aient d'effets plus significatifs. J'ai déjà dit que l'intervention militaire n'est pas envisageable de notre côté alors ... Je suis dubitatif, mais je n'ai pas tous les tenants et les aboutissants en main alors que d'autres oui, alors faisons leur confiance. 


Une chose est sûre : les Russes ont trouvé en face d'eux un adversaire à leur mesure en matière de volonté et de résistance. Les Russes ont oublié que le peuple Ukrainien est slave comme eux. L'Ours russe a peut-être trouvé devant lui un grizzly. 

J'aimerais dire que la geste et la posture du Président Ukrainien me plaisent et plus encore celles de l'édile de Kiev, Vitali Klitschko, ancienne légende de la boxe, champion du monde, 47 combats en professionnel pour 45 victoires, dont 41 par KO et 210 combats en amateur. Force et honneur à lui. Force et honneur au peuple Ukrainien, force et honneur à l'Ukraine. 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents