Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Grégory Baudouin

Grégory Baudouin

Patriote et Républicain, ancien membre des Troupes Aéroportées, Président-Fondateur du Cercle Jean Moulin, mes références sont Jean Pierre Chevènement & Jean Moulin.


Policier Municipal : cible et défendeur par Grégory Baudouin

Publié par via le Cercle Jean Moulin sur 12 Mars 2022, 21:31pm

Catégories : #Grégory Baudouin, #la Chronique

Policier Municipal : cible et défendeur par Grégory Baudouin

 

Les Policiers Municipaux de Marseille ont été attaqué au couteau ce matin. Le mis en cause est décédé. Les Policiers Municipaux de Mâcon ont récemment été attaqués par un homme ivre avec un tire bouchon. La situation peut sembler cocasse mais elle aurait pu être dramatique. Le mis en cause n'a été que blessé et interpellé. 

Pourquoi ? Parce que les Policiers Municipaux sont véritablement aujourd'hui des professionnels et la 3e force de l'ordre républicain de France. Que ce soit LE Policier Municipal de Triffouillis les oies doté "d'un ceinturon pour tenir le pantalon" ou les Groupements Opérationnels Mobiles qu'on peut voir en région parisienne ou dans le sud de la France équipés comme des WAT, tous, TOUS ont le même statut : celui d'Agent de Police Judiciaire - adjoint. On ne peut que louer leur professionnalisme et sachons que parfois, dans certaines communes, ils sont plus dotés, plus formés que leurs collègues nationaux. 

C'est Jean-Pierre Chevènement qui, avec sa loi éponyme, en a fait en 1999 une véritable police avec un vrai statut et de véritables pouvoirs. Ceux-ci par la suite n'ont eu de cesse que d'être étendu de par la loi Sarkozy dite sécurité intérieure et dernièrement par la loi dite sécurité globale. 

Le Maire est le pivot et le décideur de la politique locale de sécurité. Il peut piocher dans tout ce panel , ou pas. Il est dommage que certains, comme le Maire de Mâcon n'
ait pas pris la mesure des changements et de la dangerosité du métier et du quotidien. "La peur du Gendarme" n'existe plus et du sauvageon au terroriste, aucun n'hésite à cracher ou tirer sur le Policier Municipal, le Policier National, le Gendarme, comme le Douanier, le Sapeur Pompier. Tous ne voient que du bleu est donc une force d'oppression, une cible. Ils ne font plus aucune distinction, à preuve Clarissa Jean-Philippe. Quasiment toujours les municipaux sont aujourd'hui les primo-intervenants, rappelons nous Nice. 

Une nouvelle réforme s'impose donc maintenant. L'armement des Polices Municipales ne doit plus être possible et optionnelle , il doit être obligatoire de jour comme de nuit pour tous les agents. Et ils doivent avoir, comme les nationaux, la possibilité de conserver leur arme hors service. Cela est devenu une impérieuse nécessité. 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents